Créée en juin 2008, l’association Un autre PC a pour but de réduire la fracture numérique existant en France, et plus particulièrement en Seine-Saint-Denis, son champ d’action.

_________________________________________________

 

L’enjeu du projet, son cadre


Initiative encouragée par les diverses mesures gouvernementales proposées cette année, ce projet entre dans le cadre du Plan France Numérique 2012, de Mr Eric Besson, secrétaire d’Etat au Développement de l’Economie numérique.

 

Selon l’INSEE, en 2007, 31% des ménages en France métropolitaine possédaient auparavant une connexion à Internet ; aujourd’hui ils sont 61%.Ce chiffre est certes croissant, mais insuffisant comparativement à nos voisins d’Europe du Nord, bons élèves (67% de connexions HD pour la Norvège et la Suède ; 74% pour les Pays Bas ; 70% pour le Danemark - Eurostat 2007). Selon l’Agence de Presse Pédagogique, dans le milieu scolaire, la situation est encore plus critique : seulement un ordinateur pour presque 13 élèves en primaire (en 2008).

 

Ces mesures reflétant un problème de société, notre projet vise précisément à agir au cœur de ce sujet.

 

Zoom sur le Plan Numérique 2012

 

« Un plan ambitieux qui peut et doit être un accélérateur de croissance »
Eric BESSON

 


Présenté le 20 octobre 2008, ce plan vise à réduire, d’ici 2012, la fracture numérique en France, et particulièrement la fracture numérique scolaire, grâce à deux mesures :

>  Sur 5 ans : projet d’installation de 400 salles équipées de 10 à 25 ordinateurs, en réseau et sous la responsabilité d’un animateur. Ces salles seraient rentabilisées au maximum : pendant le temps scolaire, les élèves et professeurs en seraient les usagers ; hors temps scolaire, ce seraient le grand public et parents d’élèves.


>  D’ici 2012 : développement progressif de l’équipement des classes elles-mêmes.